Top of the Rock

EOS 5D, TS-E90 mm 2.8 + doubleur de focale —” f / 5,6 — 1/320 s, 200 ISO, M — 1208008

Le haut de la tour principale du complexe Rockefeller offre une vue imprenable à 360° sur New-York. À son pied il est possible de lire une plaque sur laquelle est gravée les principes auxquels le roi des rois du pétrole John D. Rockefeller Jr. croyait, et tels qu’il les avait exprimés en 1941. Elle commence par : « I believe in the supreme worth of the individual and in his right to life, liberty, and the pursuit of happiness » (« Je crois en la valeur suprême de l’individu et à son droit à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur »)… puis suit une liste de ses principes encensant la libre entreprise et la religion. C’est ainsi que pensait l’homme le plus riche de ce monde.

Au pied du mur

EOS 5D Mark II, 85 mm, 1/60 s, f/2.0 — 1250 ISO, M

Ce coin de mur en travaux à Villeneuve-sur-Lot (47) m’a accroché l’œil à un moment où éclairage de ville et le crépuscule se concurrençaient. Merci au Chien sur le Mur de Goya…

Avant le déluge

EOS 5D, 17-40 à 17 mm, 1/30 s, f4 — 500 ISO, AV -2/3 EV

Aux premières gouttes de pluie tombées, je me suis abrité sous cet échafaudage particulièrement bien éclairé. Quelques instants plus tard, c’est un vrai déluge qui s’est abattu sur la ville.

Le visiteur de Montréal

Le visiteur de Montréal

EOS 5D, 50 mm, 1/50 s, f4.5 — 250 ISO, AV

Cette étrange accumulation de seaux sur ces marches m’a intrigué. J’ai pu découvrir dans le viseur que la scène n’était pas si vide de vie que ça. Et vous ? Sauriez-vous trouver qui est le petit curieux dans cette image ?

La Grande Roue

EOS 5D, TS-E-24 mmm, 1/500e, f4 — 250 ISO, M

Ce très beau ciel bleu de novembre détache la fine dentelle de la grande roue de la fête foraine de Bordeaux. C’est l’objectif à décentrement qui offre cet effet de flou sur une partie de la photo.

Rue des Trois Chandeliers, Bordeaux

EOS 5D, 17-40 à 30 mm, 1/25e, f4 — 1000 ISO, M

J’ai déclenché très vite pour saisir un instant très fugace qui me semblait dynamique dans un passage bien calme de Bordeaux en cette veille de Noël… sans pouvoir prendre le temps de corriger l’exposition.

J’aime bien ce cliché indépendamment du fait que c’est ma famille au complet qui y figure. Mes trois fils semblent décomposer un mouvement ponctué par leur mère.